• IMG_0762.JPG
  • IMG_1506.JPG
  • Photo-0041.jpg
  • Photo-0050.jpg
  • sl-3-copie.jpg
  • sl-5-copie.jpg
joomla templates top joomla templates template joomla

la Sokimo s’inquiète de l’impact de la fusion Barrick/Randgold à Kibali

Dans un communiqué, la Société minière de Kilo-Moto SA (Sokimo), contrôlée par l’État, proteste contre la fusion sans concertation des deux géants du secteur, qui introduirait selon elle un nouveau partenaire dans la mine d'or de Kibali en lieu et place de Randgold Resources, actuellement actionnaire à 45 %.Quatre jours après l’annonce de la fusion entre le numéro un mondial de l’or, Barrick, et le deuxième producteur africain, Randgold Resources, l’opérateur public du secteur aurifère en RDC, Sokimo, s’insurge dans un communiqué contre « cette énième illustration d’opérations de cession de contrôle entre grands groupes mondiaux, conçues et structurées pour s’imposer sans discussion préalable dans les pays d’où sont extraites les ressources qui font leur richesse ».

Point sur la situation de l’or et l’argent + l’effet Bitcoin

En cette période de fêtes de fin d’année, abordons 2 thèmes à propos du prix de l’or qui ont gagné en popularité durant ces derniers mois, alors que globalement le cours du métal jaune a baissé. Ce serait la faute de Bitcoin et de la hausse des taux.Il n’y a pourtant pas de mécanisme direct, d’arbitrage, qui pousse Bitcoin à la hausse et l’or à la baisse. Tout comme il n’y a pas de modification de la demande de palladium si le diesel perd ou gagne des parts de marché par rapport aux moteurs essence. (…)Il y a néanmoins un mécanisme indirect entre le prix de Bitcoin et de l’or. Ceux qui possèdent du métal jaune dans le but de faire un bénéfice peuvent être attirés par Bitcoin. Alors que l’or semble faire du surplace, Bitcoin, lui, grimpe indubitablement. Pour quelqu’un qui souhaite faire rapidement des profits, Bitcoin semble être un meilleur véhicule que le métal jaune.

la SOKIMO inaugure sa nouvelle usine de Nizi d’une capacité de 270 kilos d’or l’an

La Société des mines d’or de Kilo Moto (SOKIMO) a débuté, lundi 4 septembre, les activités dans sa  nouvelle usine construite dans son site de NIZI, à 30 km au Nord de Bunia (ITURI). Selon son directeur général, UPIO KAKURA, cette nouvelle usine construite sur fonds propres a la capacité de produire à moyen terme 257 Kilos d’or par an.

La SOKIMO a déboursé 5 300 000 USD pour la construction de sa nouvelle usine. Son travail consiste notamment à l’extraction des minerais, au traitement et à la récupération des métaux ainsi qu’à la fonte de l’or pour en obtenir des lingots, indique UPIO KAKURA.

Cours de change

SYMBOLES

COURS

EUR/USD

1,1393

GBP/USD

1,1393

USD/CDF

1 644,8959

 

Matières premières

Symbole

Cours

Or

1 410,70

Argent

15,37

Cuivre

2,6940

Pétrole WT …

57,90

 

Nos adresses

§  Siège Social : Bunia (Province Ituri) - BP 219-220 Bunia

§  Siège Administratif : 15, avenue des sénégalais - BP 8498 Kin 1 , Kinshasa/Gombe

§  Siège d'exploitation : NIZI (Kilo) Province Ituri et WATSA (Moto)Province du Haut Uélé

Notre expertise

- Recherche et l’exploitation des gisements miniers

- Traitement des substances à provenir de ces gisements

- Vente de ces gisements tant à l’Etat brut qu’après traitement.

 

Domaine Minier